Tout ce qu’il faut savoir sur l’enlèvement d’une épave de voiture

L’enlèvement d’une épave de voiture se fait lorsque celle-ci est déclarée hors d’usage. Dans la majeure partie des cas, une voiture est déclarée hors d’usage suite à un accident. L’enlèvement de l’épave devient dès lors obligatoire et puni par la loi s’il n’est pas respecté. Voici quelques renseignements sur tout ce qu’il faut savoir sur l’enlèvement d’une épave de voiture.

Recourir à un épaviste

Les véhicules déclarés hors d’usage constituent des déchets pour l’environnement. Il a donc été mis en place des dispositions afin d’envoyer ces véhicules dans des centres agréés pour destruction.

Cependant, pour l’enlèvement d’une épave dans le respect des règles, il est évident qu’il faut recourir à un professionnel à l’instar de SARL S.N.R.

Le professionnel fait le chargement, et s’occupe du transport du véhicule jusqu’au centre de véhicules hors d’usage (VHU) proche. Parfois, la procédure est gratuite suivant certaines conditions.

Que fait le centre de véhicules hors d’usage ?

Généralement, le centre VHU est chargé du recyclage de batteries usagées et de bien d’autres choses encore. Bien entendu, la fonction principale est l’enlèvement de l’épave des voitures déclarées hors d’usage.

Le centre VHU est chargé de la destruction de la voiture afin qu’elle ne constitue pas un déchet pour l’environnement. Toutefois, le centre requiert plusieurs documents avant de procéder à la destruction de la voiture.

Documents à fournir pour l’enlèvement d’une épave : lesquels ?

Le recyclage de métaux est souvent soumis à des règles. Cela dit, la destruction d’une épave est assujettie à la fourniture de plusieurs documents à l’instar de :

  1. La carte grise du véhicule bien rayée avec une mention signalant que le véhicule a été cédé ou vendu à la date de son enlèvement pour destruction. Le ou les propriétaires doivent signer inéluctablement. Il est également nécessaire de disposer d’un certificat d’immatriculation afin d’obtenir une assurance chez les épavistes.
  2. La photocopie de la pièce ou des pièces d’identités des différents propriétaires et titulaires de la carte grise du véhicule.
  3. Un certificat de non-gage datant de moins de 15 jours.
  4. Un formulaire de déclaration de cession du véhicule dûment rempli. Grâce à ce document, vous pourrez résilier votre contrat d’assurance auto.

Prime à la conversion

Il est aujourd’hui possible de bénéficier d’une prime en adoptant des actes écologiques. Par exemple, entre acier et bois, le choix du bois pour sa construction pourrait permettre de bénéficier d’une prime. L’objectif est d’adopter des conduites moins nuisibles à l’environnement.

Il est donc possible de recevoir une prime à la conversion pour la destruction d’un véhicule. C’est une aide pour toute personne soumettant son ancienne voiture diesel ou essence ancienne à la destruction. Bien évidemment, l’objectif est de la remplacer par une voiture moins polluante. L’aide entre dans cette optique. Pour bénéficier de cette prime, il est essentiel de remplir certaines conditions comme :

  1. La livraison du véhicule dans un délai de 6 mois suivant la demande du bonus de conversion ;
  2. Être propriétaire du véhicule livré depuis au moins un an ;
  3. La voiture doit être immatriculée en France et disposer d’une assurance ;
  4. Elle ne doit pas être mise en gage et non considérée comme un véhicule endommagé ;
  5. Un véhicule pour simple particulier ou encore une camionnette.

Il convient de préciser que la demande de la prime doit être adressée au vendeur ou encore à la société de location de longue durée.

Quelles sont les conditions pour bénéficier gratuitement de l’enlèvement de l’épave de votre voiture ?

L’enlèvement de l’épave est souvent gratuit lorsque la voiture est destinée à la casse. Il peut s’agir d’un véhicule 4 roues dans un état irrécupérable suite à un accident, d’une vieille voiture à la rouille, d’une moto ou encore d’un camping-car. 

Dès lors qu’ils sont destinés à la casse, leur enlèvement est gratuit. Toutefois, le véhicule ne doit pas être difficile d’accès. Il ne doit pas être dans un ravin ou dans un parking souterrain bas plafond.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut